Derby ou richelieu ?

Derby ou richelieu ?

Quand on cherche une chaussure habillée pour homme, on se tourne bien souvent vers les modèles les plus basiques. C’est une excellente façon de ne pas se tromper, mais aussi de s’ennuyer. Si le soulier masculin semble monotone, il n’en est rien. Les créateurs retravaillent les classiques, multiplient les formes et nous proposent des collections magnifiques qui ne manquent pas de fantaisie. Profitez-en, car oui, un homme peut faire preuve à la fois d’originalité et de raffinement. Pour certains, la chaussure de ville est un accessoire du quotidien, pour d’autres, un achat occasionnel. Dans tous les cas, nous voulons vous donner quelques pistes pour faire le bon choix. Vous cherchez une belle paire de souliers en cuir, mais vous hésitez encore entre derby et richelieu ? Nous avons pensé à ceux qui découvrent cet univers et nous vous présentons leurs différences. Nous vous donnons des conseils sur quand les porter et nous vous guidons vers une élégance qui est loin d’être rébarbative.

Quelle est la différence entre un derby et un richelieu ?

Prenons d’abord un instant pour revoir les bases : qu’est-ce qui distingue un derby d’un richelieu ? Une chaussure est composée de plusieurs pièces de cuir cousues les unes aux autres. On compte notamment l’empeigne et les garants, qui contiennent les œillets par où passent les lacets. L’ensemble est nommé la tige.
Les garants d’un derby sont cousus en superposition à l’empeigne, et on peut totalement les écarter, ce qui permet de se chausser très facilement. Le laçage est dit ouvert et on peut l’adapter à sa morphologie. C’est pour cela qu’il est apprécié par les hommes qui ont un pied fort.
Les garants d’un richelieu font totalement partie de l’empeigne. Ils s’ouvrent en formant un « V » plus ou moins prononcé selon la morphologie de votre cou-de-pied. Ce laçage dit fermé est très fin et couvre parfaitement.

Richelieu pour homme chic et casual de couleur marron

Derby ou richelieu : pour aller plus loin

Si vous vous demandez quel soulier choisir entre les deux, nous allons tenter de vous donner quelques pistes. Ce sont des chaussures habillées qui se distinguent énormément par leur allure, si bien qu’on ne les porte pas forcément dans les mêmes circonstances. D’autant que le soulier masculin propose une multitude de variantes grâce aux couleurs, aux patines et aux détails comme les perforations. Autant d’éléments qui rendent le choix plus difficile, mais qui permettent à l’homme élégant d’avoir un vestiaire à la hauteur de ses attentes.

Le richelieu : le soulier masculin formel

Le richelieu est la chaussure homme élégante par excellence. La coupe one-cut est assurément la plus raffinée et le full brogues est la plus formelle. Sans coutures apparentes et constitué d’une seule pièce de cuir, c’est un modèle fluide et simple dont vous ne vous lasserez pas et qui apportera beaucoup de style à vos costumes, même les plus classiques. Attention, quelle que soit la coupe, le richelieu se porte difficilement avec un chino, contrairement à une paire de jeans. Comme le vestiaire masculin a tendance à se diversifier, le derby, soulier plus décontracté, séduit de plus en plus ceux qui veulent de l’élégance facile à porter, un brin nonchalante.
Quid du costume ajusté ? C’est une pièce de plus en plus présente dans les penderies masculines, et si certains affirment leur style en les portant avec des richelieus one-cut racés, d’autres hurlent à la faute de goût et ne jurent que par le derby. Notre point de vue est clair, faites ce que vous voulez, tant que vous avez du style ! Nous aimons l’allure du richelieu et nous vous encourageons à lui donner une place de choix dans votre dressing.

Richelieu one-cut patiné gris

S’éloigner du classique

C’est la chaussure habillée homme par excellence et par conséquent on la retrouve dans toutes les boutiques. Malheureusement, tous ne travaillent pas le design de leurs souliers de la même façon et beaucoup se contentent d’une forme ou deux, très basiques, qui vont rebuter le néophyte ou l’amateur de beaux accessoires. Hors, c’est la forme à monter qui fait toute l’esthétique d’un richelieu one cut ! Prenez le temps de chercher et vous constaterez que le richelieu peut adopter des formes fines ou plus rondes et avoir une allure tellement raffinée que vous ne pourrez plus vous en passer.
Sachez également que le cuir lisse n’a pas le monopole du chic et pour changer un peu, essayez un modèle en veau velours qui apportera une pointe d’originalité à vos costumes plus formels. Si vous aimez la fantaisie discrète, osez le bout fleuri. Il suffit de quelques perforations et d’un glaçage maîtrisé pour changer le caractère d’un soulier.

Se démarquer avec la couleur et la patine

Caulaincourt est une maison connue pour la qualité et la diversité de ses patines. Que vous recherchiez la discrétion ou la singularité, nous pensons que cela fera toute la différence. « La chaussure devient vivante et se met à vibrer. ». Un richelieu élégant avec une belle patine ne ressemble à aucun autre. Commencez par une couleur discrète, tentez une teinte plus originale ou lancez-vous dans le bicolore, tout est possible quand c’est fait avec art et goût.

Richelieu commande spéciale avec perforations et bout fleuri. Patine en nuances et dégradés "avocat".

Le derby : la chaussure habillée décomplexée

Depuis quelques années, le vestiaire masculin se libère. Les costumes adoptent des coupes modernes, les jeans se portent tous les jours, et on s’amuse sans complexe avec le style casual. Le soulier doit s’adapter et on remarque un regain de popularité du derby, qui est considéré comme la chaussure habillée masculine la plus décontractée. Là encore, si le modèle classique a son charme, il se révèle vite ennuyeux quand on doit le porter au quotidien ou qu’on cherche à se démarquer. Pensez aux couleurs et aux patines. Ce soulier décontracté se prête à toutes les fantaisies, alors osez. Et si vous cherchez à vous distinguer autrement, voici quelques idées.

Le derby sport chic

On pense évidemment au Buck, soulier en nubuck beige monté sur une semelle gomme rouge orangé. Modèle né à la fin du 19e siècle et popularisé dans les années 50, il reste un indispensable de nombreux vestiaires. Sa couleur claire, sa semelle gomme et son confort en font une chaussure sport chic de choix. Autre possibilité, les montages Goodyear et norvégien ; avec l’ajout d’une semelle gomme, ils donnent une allure robuste à un soulier. Ils ajouteront une note sportive à vos tenues.

Un derby chic et facile à porter avec un bout droit. Patine du cuir sirop d'érable lumineuse.

Le brogue

Impossible de parler du derby sans aborder les souliers perforés. Ces petits trous faits dans le cuir à des endroits bien précis sont un moyen subtil de jouer avec les codes. Agrémentée d’un glaçage étudié ou d’une patine maîtrisée, la chaussure devient objet singulier qu’on meurt d’envie de porter.
Sur le full brogue, les perforations sont situées sur toutes les coutures apparentes de la chaussure (lacets, côtés et contreforts.) et la fleurissent avec un beau « W » arrondi sur le bout. C’est à réserver aux audacieux et aux amoureux du style. Vous souhaitez rester discret ? Optez pour le quarter brogue qui se contente d’un bout droit et de perforations sur les coutures, ou mieux encore : un discret « brogueing » sur le bout droit de vos souliers, comme c’est le cas pour notre Orion ou Archibalde.

Derbies et richelieus pour le printemps

Le printemps se prête aux chaussures légères et confortables. On veut porter des sneakers et des mocassins et on pense déjà aux espadrilles de l’été. Pourtant, derbies et richelieus peuvent se porter durant la belle saison, il suffit de les adapter.
Le premier problème des beaux jours, c’est le pied qui chauffe dans des chaussures fermées. Offrez-vous des modèles en peau non doublés que vous pourrez même porter pieds nus ou optez pour des cuirs fins très souples. Du côté du montage, privilégiez le Blake ou le Bolognais. Ils permettent de concevoir des chaussures avec des semelles très confortables.
Le printemps est aussi la saison des couleurs. Sortez vos derbies miel de votre placard. Offrez-vous des souliers dans une patine colorée originale. Vous rêvez d’un richelieu vert, rose ou bleu ? C’est le moment.

Cinq couleurs pour un modèle de derby en peau non doublée pour le printemps

Derby ou richelieu, c’est finalement une question de style. D’allure plus décontractée, le premier est facile à porter avec tout, que ce soit des jeans, des pantalons habillés ou moins formels. Plus raffiné et élégant, le second accompagne à merveille les costumes. Vous pouvez le détourner de sa vocation habillée avec encore plus de plaisir si vous le mariez avec goût à une tenue décontractée. Les deux sont de toute façon indispensables dans un vestiaire masculin. N’hésitez pas à casser les codes, ils sont faits pour ça !
Pour vous démarquer et apporter un peu de fantaisie à vos tenues, n’oubliez pas que chic et originalité savent danser ensemble, à condition d’y mettre un peu du vôtre. Une paire de chaussures classique bien conçue peut se parer de couleurs, de coutures et de perforations sans perdre de son élégance. Matière, formes, patines et travail du cuir, il y a maintes façons de porter un soulier habillé, de la plus formelle à la plus créative.

 

le 5 juillet 2021. Par Sidonie Rossel. Catégories Actualités