FOCUS VEAUX VELOURS / DAIMS / NUBUCKS : CHAUSSURES FRAGILES ?

FOCUS VEAUX VELOURS / DAIMS / NUBUCKS : CHAUSSURES FRAGILES ?

L’objectif de cet article est simple : casser le mythe du cuir « SUEDE (ou Daim) » fragile.

Par Alexis Lafont, fondateur de la maison Caulaincourt.

Étant un homme occupé (à vous servir) j’optimise mon temps.

Dans cette optique, si je sais qu’il va pleuvoir dans la journée je construis systématiquement ma tenue du jour sur la base de souliers en veaux velours !

Pourquoi ?

Entretenir un cuir « suedée » qui aurait pris l’eau est beaucoup plus facile que de gérer un cuir pleine fleur dit « lisse ».

 

Lire ici le tuto : entretenir ses souliers, ou vêtements en « daim ».

 

Contrairement aux idées reçues, ces peaux ne craignent absolument pas l’eau.

Elles sont même tannées dans des bains, et entièrement immergées dans l’eau !

 

 

Allons droit au but : ce type de peausseries ne craignent que deux choses:

#1 les tâches de corps gras (alcool compris messieurs).

La solution : la terre de Sommières (disponible sur n’importe quel site internet, sauf le nôtre), qui va, une fois déposée sur la tâche, absorber cette dernière (si vous procéder sans attendre que le réchauffement climatique soit endigué).

#2 les marques blanchâtres perpendiculaires à la chaussure.  

Elles apparaissent sur les points d’exercice (zones où le cuir travaille) c’est à dire sur les plis de marche.

La solution : choisir une chaussure bien ajustée au niveau de la pointure. Si vous avez trop d’espace à l’intérieur, les sommets des « montagnes » soulevées par la marche vont se toucher à répétition et ainsi créer un effet de frottement qui va avoir pour effet de poncer le cuir. Il en résultera ces marques disgracieuses.

Si vous remplissez bien le chaussant, vous diminuerez le risque d’apparition de ces marques car vous empêcherez deux zones de se toucher lors de la marche.

 

J’ajouterai volontiers que ces matières sont plus douces, plus moelleuses, plus souples et donc plus confortables que les cuirs « lisses ».

Chez Caulaincourt, nous utilisons exclusivement pour nos chaussures des veaux velours provenant de chez :

–      Charles Stead pour les souliers hiver (peaux très épaisses, robustes et denses).

–      Sciarada pour les souliers habillés ou estivaux, dont le touché et la souplesse sont exceptionnels.

 

Pour conclure cet article, peut être aimeriez vous savoir exactement de quoi on parle quand on évoque des veaux velours, des suedes, des nubucks, des daims ?

 

Je vous sais aussi occupés que moi donc je vais simplifier pour ne retenir ici que l’essentiel :

Le veau velours est un cuir pleine fleur dont on utilise la partie chair (intérieure). La matière est brossée pour obtenir ce touché si particulier.

Le Nubuck est un cuir pleine fleur, utilisé sur sa partie extérieure, qui a été légèrement poncé pour obtenir un effet duveteux, et produire un touché « bougie ».

 

Dans tous les cas le terme « suédé » est un abus de langage (anglicisme) et ne définit rien si ce n’est de façon générique (un cuir qui n’est pas « lisse »). Idem, le “Daim” est un animal protégé dont la peau n’est pas exploitée en maroquinerie.

 

A bientôt pour de nouveaux focus techniques chaussure !

 

le 27 novembre 2020. Par Alexis LAFONT. Catégories Conseils d’Experts